Le tourteau de colza constitue une source de protéines végétales compétitives en vaches laitières et peut remplacer le tourteau de soja moyennant une adaptation de la complémentation minérale et, comme pour tout  nouvel aliment, en assurant une période de transition.

Le tourteau de colza affiche un niveau de protéine inférieur vis-à-vis du tourteau de soja. Par contre, c'est une source intéressante de méthionine (facteur souvent limitant dans les rations ruminants), et il permet un apport de calcium et de phosphore supérieur au tourteau de soja. Lors du passage du soja au colza, les instituts techniques conseillent d’appliquer la règle simple : 1,4 kg de tourteau de colza pour chaque kilo de tourteau de soja remplacé en ajustant les niveaux nutritionnels (UFL, PDIN, PDIE) et les apports en minéraux.

Les instituts techniques (Terres Univia, Terres Inovia, Institut de l’élevage et CNIEL) ont travaillé sur l’incorporation du tourteau de colza dans les rations depuis plus d’une vingtaine d’année et ont démontré l’impact favorable sur la production et la qualité du lait. Une littérature et des témoignages d’éleveurs peuvent êtres retrouvés sur les sites internet des instituts.

En particulier, vous pouvez télécharger la brochure “Pratiques d’utilisation du tourteau de colza pour les vaches laitières” sur le site de Terres Univia ici.